Se dépasser

Se dépasser

Chère Laura,

Je t’écris, car je ressens le besoin de te donner de l’espoir. Je te vois si mal, si naïve, mais surtout en train de te détruire et tu sais moi, je suis passée par là, moi aussi. Te détruire pour un amour, pour une seule & unique personne. Alors que tu es si jeune. Tu n’as que 20 ans, ta vie amoureuse commence, et toi, tu te détruis. Je t’écris aujourd’hui, car j’ai envie que tu constates que je m’en suis sortie.


Heureuse et épanouie dans ma vie actuelle, j’ai envie que tu ne doutes plus de toi, que tu ne doutes plus de ce que tu es capable de faire, de ce que tu peux accomplir ou combien tu peux être heureuse.

Je t’interdis de croire que tu es moins bien que les autres, que tu ne mérites pas telles personnes. Personne n’a le droit de te dire et mais surtout de le penser. Alors, oui, ce que tu as vécu, on ne va pas se le cacher depuis des mois, c’est dur. Ce sentiment qui te coupe la respiration, qui te paralyse, qui te terrifie, qui te fait angoisser, pleurer… Oui, je te l’accorde, c’est horrible. Oui, tu as envie de mettre fin à tout parce que tu crois que c’est une solution, mais en réalité, c’est très loin d’en être une ! Répète-toi aussi fort qu’il le faut, c’est un seul moment de ta vie qui est dur. Un seul obstacle. UN SEUL et UNIQUE moment à traverser. Après, tu te sentiras libre.

LIBRE

Si seulement tu pouvais écouter tes proches et leurs précieux conseils… T’éloigner de ces personnes nocives pour toi. Vivre pour toi et non pour une seule et unique personne. Bordel, réagis. C’est ta vie. Tu en as qu’une.

UNE SEULE

Alors, oui, tu y as déjà souvent pensé Au fait de te demander si tu avais une place ici, mais je t’interdis d’en douter. Tu verras dans quelques mois, tu vas rencontrer 3/4 personnes qui vont te faire comprendre combien tu as ta place. Combien tu es une fille bien et combien tu n’as pas le droit de douter de toi ou de tes capacités.
Cela me rend triste de te voir dans cet état, à te lamenter, mais crois-moi. Je suis passée par là, tu vas t’en sortir. Et je t’en prie, s’il-te-plait :

Lève-toi et bats-toi, toujours et encore plus fort, pour toi.

Je vous retrouve aujourd’hui avec un article très spécial. Quelque chose qui m’est totalement personnel, mais j’ai eu envie de me livrer à vous. Je me dis que peut-être ce genre d’article peut vous aidez à avancer, à aller mieux et surtout à parler de vos problèmes. N’oubliez jamais que vous n’êtes pas seule/seul, et que si vous avez besoin de parler, je serais toujours là, pour vous aider du mieux que je peux. Soyez heureux, on a qu’une seule vie !
J’espère que cet article un peu spécial vous a plu, et je vous retrouve très bientôt dans un nouvel article !

Comments

comments

Suivre:
Partager:

2 Commentaires

  1. 2 avril 2016 / 11 h 49 min

    Ma belle Laura ♡

    Par où vais-je commencer.. Comment m’exprimer avec les mots adéquats..

    Cet article est si personnel, c’est dingue .. mais je me suis sentie si concernée en le lisant..
    Tu ne peux même pas t’imaginer à quel point 😡 Je vis une période pas très facile et tout comme toi, je ne m’aime pas. Pourtant j’essaie de positiver, je t’assure.. de voir le verre à moitié plein, plutôt que celui à moitié vide .. et ce, du plus profond de mon être. Et l’espoir dont tu parles, j’en ressens énormément le besoin. Paradoxalement, je sais que mes proches me soutiennent et ils savent (aussi bien que moi, au fond de moi, peut-être même inconsciemment) que je vais m’en sortir parce que c’est toujours le cas, au final. Sauf qu’au lieu de les écouter, de leur consacrer du temps, je me renferme sur moi-même et je m’auto-détruit.

    On fait tous des erreurs mais rien n’est fatal, c’est une de mes meilleures leçons de vie, je pense. On a souvent tendance à dramatiser, vu la pression sociale, familiale et professionnelle. On se perds nous-même pour des chose si futiles.. Alors qu’avec un certain recul, c’est souvent insignifiant et, il y a toujours une solution ! 🙂 Cependant, je suis comme toi, je suis une éternelle stressée et surtout perfectionniste.. Bien que cela puisse être une grande qualité, en règle générale, c’est surtout un défaut qui me bouffe la vie, tout comme le stress.

    J’essaie, quand je suis stressée ou que les évènements me dépassent, de me répéter :

     » Ca ne sert à rien de te rendre malade à stresser comme ça. Peu importe les décisions que tu vas devoir prendre, tu vas t’en sortir, le bout n’est pas loin et tu le sais, au fond de toi. Tu es à 200% capable de surmonter cela, comme toutes les épreuves précédentes que tu as réussi, à surmonter, haut la main. Fais-toi confiance, sérieux. Arrête de douter h24 de toi, ça ne mène à rien de bon. Ca fini par te bouffer intérieurement et tu finis par te remettre en question pour un rien : STOP. Tu verras, une fois que tu te seras rendue compte de cela, tu apprécieras davantage ce que tu es entrain de vivre et tu te sentiras nettement mieux : dans ton corps, ton esprit et dans ta tête.  »

    Je pourrais continuer à t’écrire un roman mais je vais m’arrêter là, je pense en avoir assez dit 😉

    Je te remercie de tout le soutien que tu m’apportes .. Merci infiniment d’être là :’)

    A très bientôt, au plaisir de te lire de nouveau :*

    xoxo, Alice ♡

    • RebornHappiness
      2 avril 2016 / 12 h 33 min

      Coucou ma jolie,

      Ton petit message me touche énormément et je suis comblé si c’est le mot adapté.. De savoir que je peux t’aider rien qu’un petit peu.. Je sais très bien pour l’avoir vécu, que ce genre de moment est difficile à vivre, mais à travers cet article, j’ai voulu me livrer et parler de mon expérience pour donner un peu d’espoir, comme tu l’a très bien compris. Ne te referme pas sur toi, force toi à vivre. Même si je sais par expérience que ce n’est en rien facile, il faut se forcer. On est d’autant plus fière quand on a réussir à accomplir ce qu’on avait tant de mal à faire.
      Je te souhaite tout mon courage, et encore merci d’être toujours là ! Je te souhaite que des bonnes choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *